Informations utiles

Les handicaps visuels varient beaucoup d’un individu à l’autre. Pour vous aider à comprendre la perte de vision, nous avons distingué 3 grands types :
 

  • Vision floue

  • Champ visuel réduit

  • Cécité

Ordinateur portable Taper sur lit

Avoir une
vision floue

 

La partie de l’œil qui permet la vision de précision se situe au centre. Lorsque cette partie est atteinte, on ne voit plus les détails. C’est comme s’il y avait une tache au centre de l’image ou comme une caméra mal ajustée. Vous n’arrivez pas à photographier la fleur. Il est donc difficile pour la personne de lire, d’écrire, de reconnaître des gens et d’effectuer des tâches minutieuses comme dessiner ou coudre.

Cependant, ces personnes peuvent généralement se déplacer car elles n’ont pas besoin de voir les détails pour se rendre à un endroit connu. Parmi les pathologies qui provoquent ce type de vision, on retrouve la dégénérescence maculaire. D’autres pathologies peuvent aussi causer une vision floue à des degrés très différents selon l’évolution de la maladie de l’œil.

_Asso_pers_dif_visuel_non_flou_edited_ed
_Asso_pers_dif_visuel_flou_edited_edited

Avoir un champ
visuel réduit

Ici, c’est la vision périphérique (vision d’ensemble) qui est atteinte. Difficile de voir une grande partie du paysage. C’est un peu comme regarder dans un tube ou une paille. Les personnes ne peuvent pas voir ce qui se trouve hors de leur champ de vision. Elles ne verront peut-être pas une main tendue ou un ami à côté d’elles. Il est également difficile pour ces personnes de se déplacer à moins d’utiliser une canne blanche.

Toutefois, si la partie centrale de l’œil n’est pas atteinte, la personne peut arriver à voir des petits détails comme les écrits. Parmi les pathologies qui provoquent ce type de vision, on retrouve la rétinite pigmentaire et le glaucome avancé. Ici aussi, d’autres pathologies peuvent causer un champ visuel réduit et à des degrés très différents selon l’évolution de la maladie de l’œil.

Image3_edited.jpg
Image4_edited.jpg

Avoir une cécité

Certaines personnes ne voient rien alors que d’autres peuvent voir un peu de lumière, comme si elles étaient dans un épais brouillard qui les empêche de distinguer tout ce qui les entoure. Ces personnes ne peuvent pas reconnaître les gens.

 

Elles peuvent toutefois se déplacer à l’aide d’une canne blanche ou d’un chien guide. Et elles peuvent accomplir plusieurs autres tâches en adaptant leur façon de faire ou à l’aide de matériel adapté.

Les différentes maladies de l'oeil

Vision nette
Dégénérescence maculaire 1.jpg
DMLA avancée
Dégénéreccence maculaire 2.jpg
DMLA évoluée
Dégénérescence maculaire 3.jpg

Dégénérescence maculaire liée
à l’âge (DMLA)

La dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) perturbe la vision centrale, la vision périphérique est en général préservée. La perte de la vision centrale est gênante pour la vie de tous les jours. Des activités de base comme regarder la télévision, conduire ou coudre deviennent complexes. La lecture est malaisée : des lettres ou des parties de mots sont masquées, les caractères semblent déformés.

 
 

Glaucome

Certaines personnes ne voient rien alors que d’autres peuvent voir un peu de lumière, comme si elles étaient dans un épais brouillard qui les empêche de distinguer tout ce qui les entoure. Ces personnes ne peuvent pas reconnaître les gens.

 

Elles peuvent toutefois se déplacer à l’aide d’une canne blanche ou d’un chien guide. Et elles peuvent accomplir plusieurs autres tâches en adaptant leur façon de faire ou à l’aide de matériel adapté.

Glaucome 1.jpg
Glaucome 2.jpg
Glaucome évolué
Glaucome 4.jpg
Glaucome très évolué
Vision nette
 
Vision nette
Dégénérescence maculaire 1.jpg
Rétinite pigmentaire
Rétinite pigmentaire 3.jpg

Rétinite pigmentaire

 

Les difficultés éprouvées par la personne sont différentes selon le type de rétrécissement du champ visuel subi.

Si la perte de la vision est centrale, cela permet encore de s’orienter et de se déplacer. Mais la lecture, la couture, les travaux manuels, la reconnaissance des visages sont difficiles.

Si le champ visuel périphérique est diminué, la lecture est encore possible. Par contre, la mobilité est fortement entravés, car les obstacles ne sont plus perçus ou ne le sont qu’au dernier moment, lorsqu’ils surgissent dans le champ visuel réduit.

Vous avez un doute sur la santé de votre œil?

 

Contactez-nous et il nous fera plaisir de vous accompagner.

Saviez-vous que…

 

La canne blanche a été inventée en 1930 par la parisienne Guilly Herbemont.

 

Code reconnu partout dans le monde, la canne blanche permet aux personnes atteintes d’une déficience visuelle de repérer leur environnement, d’éviter les obstacles et avertir les piétons et automobilistes qu’ils ont un handicap visuel. 

3 trucs
pour bien communiquer avec une personne vivant avec un handicap visuel

 

En dire plus que moins!

Il se peut que la personne ne soit pas capable de vous reconnaître. Nommez-vous quand vous vous adressez à la personne pour lui éviter d’avoir à deviner. Quand votre conversation est terminée, informez-la de votre départ. Parlez d’un ton normal, la personne n’est pas sourde! Si quelqu’un d’autre se joint à la discussion, mentionnez-le à la personne.

Laisser les chiens-guides faire leur travail

Lorsqu’un chien-guide porte un harnais, il est au travail. Il est préférable de ne pas le toucher afin qu’il soit attentif aux besoins de son maitre.

Offrir son aide sans s’imposer

Souvent, les personnes ayant une déficience visuelle n’osent pas demander de l’aide. N’hésitez pas à leur offrir votre aide sans toutefois vous imposer. Si on accepte votre aide, offrez-lui votre bras juste au-dessus du coude et soyez clair et précis dans vos consignes.